Actualités

Agenda des évènements

Réseaux sociaux Léo 1944

Facebook

Il y a 4 jours

Léo 1944

À LA POURSUITE DES RÉFRACTAIRES
« J’ai vu deux Feldgendarmes accompagnés d’un civil. »

Léo – Mardi 18 avril 1944.

❝Avec Arthur, nous nous sommes assis sur le rebord de la vitrine pour prendre notre collation. Maman m’a préparé dans un torchon humide deux tartines de pain (de plus en plus noir… à cause de la mauvaise qualité de la farine) collées l’une à l’autre par de la confiture de rhubarbe. J’ai séparé les deux tranches pour partager avec Arthur. À côté de nous un couple de vieux Saint-Lois semblait vouloir reprendre son souffle avant d’entamer la montée de la rue Valvidemesle où nous nous étions installés.
Déboulant de la droite, j’ai vu deux Feldgendarmes accompagnés d’un civil : « Tiens le 17, c’est là, venez ! » ai-je entendu avant que les trois personnes ne sonnent à la porte et ne s’engouffrent dans l’entrée de l’immeuble qu’on venait de leur ouvrir. Quelques secondes plus tard, à l’étage, j’ai distingué un visage scrutant dans la rue et un bras tirant précipitamment les rideaux d’une première fenêtre, puis d’une seconde. De la porte restée entrouverte, on entendait des bruits de voix et de pas dans l’escalier. Avec Arthur nous sommes restés là sans trop savoir ce qui se passait et puis les trois personnes sont redescendues, visiblement contrariées.
Une fois parties, les deux personnes âgées ont échangé un regard évocateur : « C’est la chasse aux réfractaires du travail obligatoire. Encore une planque de moins. Quelle vie pour nos jeunes… », a dit l’homme.❞
_________________________________________

👩‍🏫 À partir d’avril et mai 1944, des actions plus poussées sont ordonnées à l’encontre des réfractaires au Service du Travail Obligatoire (STO). À Saint-Lô, la caserne Bellevue concentre la main d’œuvre ainsi récupérée au cours d’opérations de recherche. Pour les jeunes requis qui refusent de travailler pour l’Allemagne, c’est l’entrée dans la clandestinité, faite de caches, poursuites, contrôles et dénonciations.
▶️ La Maison de l’Histoire - Archives départementales de la Manche, revient sur cet épisode ici :
www.archives-manche.fr/Histoire-et-documents/p1811/C-est-la-chasse-aux-refractaires-du-travail-ob...
___________________________________________

🖼️ Illustration : Affiche de l’État Français de Vichy encourageant le STO (Collection particulière) ; Tract anti STO appelant à ne pas travailler pour l’Allemagne (Archives de la Manche 129J_37Num_109).
... En voir plusEn voir moins

Voir sur Facebook

Il y a 1 semaine

Léo 1944

UN POSTE À GALÈNE !
« Et tu vois, il faut planter le couteau dans le sol en guise de prise de terre. »

Léo – Jeudi 13 avril 1944.

❝Claude a jeté un coup d’œil circulaire autour de lui puis m’a tiré par la manche. La nuit était tombée et il venait de m’expliquer à demi-mot qu’il avait réussi à fabriquer un poste à galène pour écouter la radio. « Viens je vais te montrer ! ». À cet instant précis, j’étais partagé entre l’émerveillement de sa débrouillardise et la peur de l’interdit qui m’était montée aux tripes d’un coup. Maintenant que les Allemands ont exigé de rendre tous les postes TSF, je savais qu’on était encore plus dans l’illégalité… Mais je me suis exécuté sans trop réfléchir et l’ai suivi dans le petit cabanon dissimulé par quelques basses branches.
Sous une toile de jute qui cachait des outils de jardinage pour le potager, se trouvaient plusieurs étagères encombrées de caisses et emballages divers. Claude a sorti une petite boite en bois de laquelle il a ôté, cachés sous un vieux chiffon, plusieurs petites gaines, une galette découpée dans du carton avec des fils de cuivre enroulés, un écouteur récupéré d’un téléphone et un petit écrin à bijou dans lequel se trouvait la galène. Dehors, un fil caché, qui court le long de la cabane en guise d’antenne. Et c’est tout ! « Tu vois, il faut planter le couteau dans le sol en guise de prise de terre. »
J’étais à la fois interloqué, émerveillé et effrayé. « Mais surtout tu dis rien hein ! » me fit promettre Claude. C’était évident. J’ai connu Claude à mon arrivée à Saint-Lô et on a tout de suite sympathisé bien qu’il ait 3 ans de plus que moi. Quelle marque de confiance de m’avoir montré ça !❞
_____________________________________________________
👩🏫 Le poste à galène fabriqué par Claude Jumeau est aujourd’hui exposé au musée de Saint-Lô.
▶️ La Maison de l’Histoire de la Manche - Archives départementales de la Manche revient sur la place de la radio dans la vie quotidienne des Manchois à cette époque-là : www.archives-manche.fr/Histoire-et-documents/p1812/Il-avait-reussi-a-fabriquer-un-poste-a-galene-...
_____________________________________________________
🖼️ Illustration : Photo du poste à galène fabriqué par Claude Jumeau (Collection particulière prêtée au musée de Saint-Lô). 📷 ©Maxime de Saint Jores
... En voir plusEn voir moins

Voir sur Facebook
dd0d7f657676d776a81e4d9422b51cb3aaaaaaaaaaaaa